FREDO et son ETOILE

FREDO ET SON ETOILE

Dans le dédale des rêves engloutis, Fredo avait pour habitude de se retrouver en compagnie de son amoureuse, l’étoile des maux. Tous deux filaient chaque nuit, telle une éclipse, un amour des plus féeriques qu’il soit. Seulement, la petite sœur de l’étoile des maux, qui n’était autre qu’une petite météorite, jalousait activement cette rencontre et ne voyait pas d’un bon œil cette relation, alors, elle commença à errer dans les rêves de Fredo pour tenter de lui déposer des souvenirs cauchemardesques. Mais, l’étoile des maux était toujours là pour effacer et remplacer ceux-ci par des moments d’amour intenses. Un jour, petite météorite décida de frapper un grand coup en envoyant sa sœur sur la piste d’un faux Fredo égaré dans la voie lactée et attendit le sommeil de celui-ci. Elle prit temps d’écrire en son âme un mauvais rêve ou sa sœur avait rencontré un nouveau prétendant au détour d’un quartier de lune. Un nouveau Fredo avec qui elle s’était amouraché et bien que celui-ci tentait de la rattraper, elle filait de plus en plus vite, slalomant entre les autres étoiles jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus que quelques poussières d’argent pour seule consolation.

Entre temps, l’étoile des maux avait trouvé étrange le comportement de sa petite sœur et, avait fini par découvrir la supercherie qu’elle avait manigancé de toute pierre. Elle attendit le bon moment pour se venger de cette infamie. Elle ne pouvait pas laisser cela comme ça sans réagir mais la laissa faire pour voir jusqu’où elle pourrait aller.

Quand la nuit fut venue et que Fredo s’enfonça dans un profond sommeil il rejoignit le pays de ses rêves mais, ne trouva pas sa belle étoile. Seule sa petite sœur météorite se trouvait assise au bord du néant.

_ Bonsoir petite météorite, ma belle étoile n’est pas là ? Demanda-t-il

Un sourire malicieux vint assombrir celle-ci

_ Non ! Je l’ai vu filer au détour de la grande Ourse pour y rejoindre un nouveau Fredo. Je crois qu’il a conquis son cœur et que tu ne la reverras plus

_ Alors si tel est son désir répondit Fredo, je veux qu’elle vienne elle-même me le dire en face et je m’éclipserais de son âme à jamais.

_ Et bien pour cela essaie donc de la rattraper, lui répondit-elle en riant.

L’étoile des maux était restée cacher pour écouter et n’en croyait pas ses cratères. Contrairement à sa petite sœur, elle avait des pouvoirs sur la magie des rêves que personne d’autre ne pouvait contrôler et en un éclair fit envoyer petite météorite chez sa tante constellation en pension pour quelques centaines de décennies.

Sans rien comprendre de ce qui venait de lui arriver, petite météorite se retrouvait assise face au grand tableau noir des milles et une question sur l’univers des mots. Constellation lui avait préparé une telle filante de questions qu’il lui faudrait bien plusieurs millénaires pour y répondre.

La punition était des plus conséquentes mais méritée et l’étoile des maux ne comptait pas perdre son Fredo. Par amour pour lui, elle laissa filer à jamais son âme et son cœur jusqu’à lui.

Depuis, chaque nuit est un rêve éveillé pour eux et rien ne pourra plus l’éteindre car même après que son Fredo aura quitté cette bonne vielle terre, ils seront à jamais et pour l’éternité deux cœurs entrelacés.